La forte hausse du taux de chômage en France a entrainé une augmentation sensible du nombre de suicides, mais seulement chez les hommes selon une étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).

Tous sexes confondus, une augmentation moyenne de 1,5% du taux de suicide est observée pour une augmentation de 10% du taux de chômage. Cette association n’est pas statistiquement significative chez les femmes, mais elle l’est chez les hommes, avec une augmentation de 1,8% du taux de mortalité par suicide. Cette dernière s’avère encore plus élevée dans la classe d’âge des 25-49 ans, avec une hausse de 2,6%.

Il est assez paradoxal de constater que très peu d’hommes consultent en relation d’aide (hypnose, thérapies brèves) ou en psychothérapie par rapport au nombre de femmes que je vois en cabinet.

Bien sûr l’image que l’homme se fait de lui même est liée à la force, à la capacité d’assumer les chocs les plus rudes.
Le mythe du mal se mite.

Il est inutile de se croire plus fort que l’on est. La vraie force c’est de connaitre ses faiblesses et de les utiliser, les transformer en force. Que ferions nous avec un moteur dont la température serait supérieure à 100°C? Nous arrêterions sans doute le moteur pour éviter la surchauffe et lui permettre de refroidir pour pouvoir durer encore un peu plus … non?
Alors pourquoi ne pas faire la même chose avec ces merveilleuses machines que sont le corps et la psyché humaine?
Messieurs osez accepter vos faiblesse! Vous en sortirez plus forts!

Mesdames, pour vous ou les hommes qui vous entourent, sachez convaincre, vous convaincre, que nous avons tous besoin d’être aidés pour éviter le burn-out, le stress destructeur et surtout …. le passage à l’acte.

Prenez votre destin en mains. Aujourd’hui est le premier jour du reste de votre vie.

Bruno Ferreyrol, Hypnothérapeute, Charente